À la une Agenda Qui sommes nous Nous contacter
 
Autres informations  >  Mediathèque  >  À la une  >  Détail
 
 
L'Espagne se tourne vers l'Algérie
 
 09/05/2011    El Watan
 
Avec des réserves de change consistantes et un fonds de régulation des recettes important, l’Algérie reflète l’image d’un marché solvable, en termes de partenariat.
 

Avec des réserves de change consistantes et un fonds de régulation des recettes important, l’Algérie reflète l’image d’un marché solvable, en termes de partenariat. «Les entreprises espagnoles ont besoin d’une assistance pour trouver un partenaire fiable», en absence de sources d’information, a confié Iñigo Febrel, Conseiller Économique et Commercial auprès de l’Ambassade d’Espagne en Algérie à El Watan Économie.

 

Les entreprises espagnoles comptent profiter de la manne financière et les opportunités d’affaires qu’offre l’Algérie notamment avec l’ambitieux programme quinquennal de 286 milliards de dollars. L’opportunité du salon spécialisé dédié aux professionnels du bâtiment, Batimatec, permettra de tisser des contacts avec des partenaires locaux, escompte le représentant économique de l’ambassade d’Espagne.


Dans la conjoncture actuelle, il est utile de préciser que la situation économique difficile que traverse l’Espagne anéantit toutes les opportunités d’investissement sur le marché domestique.

 

C’est pourquoi, l’Office économique et commercial de l’ambassade d’Espagne compte servir d’intermédiaire aux entreprises espagnoles pour gagner des parts de marché en Algérie et maintenir ainsi leur position de «premier partenaire». Existant avant les années 90, l’office a pour mission la représentation de l’administration espagnole, mais aussi aider les entreprises espagnoles à pénétrer le marché algérien et entrer en contact avec les entreprises algériennes dans le cadre du commerce ou de l’investissement. Il organise des entretiens B to B et la participation aux foires et salons économiques spécialisés en Algérie, comme la Pollutec (25 au 28 avril 2011) ou le Batimatec (du 9 au 13 mai 2011) auquel 30 sociétés espagnoles prendront part.

 

Elles sont spécialisées dans les secteurs des revêtements, serrurerie et métallurgie, des équipements pour la construction, l’électricité et l’illumination, la machinerie pour l’industrie céramique, les pierres naturelles et sa machinerie, les préfabriqués et la construction industrielle, l’isolation et l’imperméabilisation, la menuiserie en bois et métallique.

 

Cet Office vient d’élargir ses moyens pour assister les compagnies algériennes et espagnoles. Ces dernières années les entreprises espagnoles sont plus présentes en Algérie non seulement dans le commerce, mais aussi dans le domaine des travaux publics et l’investissement. A ce propos, M. Febrel a indiqué que, durant les six dernières années, l’Espagne a accru sa présence en Algérie dans plusieurs secteurs outre celui des hydrocarbures. L’Espagne compte approfondir ainsi ses relations avec l’Algérie grâce à l’économique.

 
 
Plan du site Mentions légales Privacité